Notre société

Il était une fois …

Maryline, puéricultrice et Pascal, agriculteur.

En 1988, ils deviennent Mr et Mme Bolle Pascal. Maryline quitte alors son emploi pour aider son époux à la ferme de Godiassau. En 1991, ils décident d’abandonner leur exploitation laitière pour se lancer dans la culture de la fraise.

Le succès est immédiat et peu à peu les superficies cultivées augmentent. Pascal travaille exclusivement avec les grossistes et la criée de Wépion.

Convaincue de la qualité des fraises que cultive son mari, Maryline décide de les proposer à la vente aux particuliers et crée Les Fraises du Village : un salon de dégustation assorti d’un magasin qui  propose toute une gamme de produits issus de la culture de Pascal.

En quelques années,  Pascal Bolle devient le plus gros producteur de Wallonie, et représente avec ses fraises de Gerpinnes une part importante du chiffre d’affaire de la criée de Wépion, dont il est aussi un des administrateurs.

La Ferme développe ses activités : haricots verts, oignons bottes, persil, choux-fleurs, courgettes, etc… Très vite, les besoins du marché incitent le gérant, Pascal Bolle, à développer une activité au Maroc afin de pouvoir approvisionner la clientèle belge toute l'année en haricots verts de qualité. L'exploitation marocaine est située dans le Sous-Massa à Sibi Bibi à plus ou moins 40 km d'Agadir. Région propice à la culture maraîchère grâce à son climat exceptionnel. En dehors de la saison de production belge, les légumes marocains sont exportés vers la Belgique en camions frigo.

Pascal Bolle développe également son entreprise en France, du côté de Perpignan. Le climat lui permet ainsi de produire à contre-saison. Au niveau écologique, il évite le montage de serres chauffées en Belgique.

Back to Top